LES ENFANTS D’HOUPHOUET

Les Enfants d'Houphouet

(2019)
Avec
Documentaire
Durée : 0h52


Sanhin Polo, africain d’origine Ivoirienne a connu la rue à 12 ans, dans un quartier d’Abidjan dénommé ABOBO KENNEDY. Il s’est illustré dans la bagarre de rue ou il s’est fait un nom au point d’être remarqué par John Pololo, le plus célèbre des caïds d’Abidjan, qui fera de lui son bras droit.
Avec l’avènement des salles de cinéma dans les quartiers populaires, la jeunesse exprime un fort désir de ressembler à leurs héros tel que Bruce Lee par la pratique des arts martiaux.
En 1970, les Ziguéhis (les caïds) des ghettos d’Abidjan créèrent un code, le Nouchi qui deviendra la langue commune de la Cote d’Ivoire qui s’expatriera dans tous l’Afrique de l’Ouest ainsi que dans le reste du monde. Certains mots entreront dans le dictionnaire français.
John Pololo inventa en prison dans les années 80 une danse urbaine appelée le « Gnamagnama »qui signifie « ordure » image négative des populations survivants dans les ghettos. Cette danse urbaine fédérera la jeunesse Ivoirienne et sera la base de toutes les danses futures tel que : le Zouglou et le coupé décalé…
La langue Nouchi et le Gnamagnama sont les socles de la culture urbaine de la Côte d’Ivoire.
En 1990, avec l’avènement du multipartisme, plusieurs forces politiques naissent en Côte d’Ivoire. La course au pouvoir peut susciter des récupérations malsaines. Une force urbaine flotte dans l’atmosphère du pays : les loubards & leurs groupes respectifs. Une telle énergie soumise à aucun contrôle est une bombe à retardement, le père de la nation Félix Houphouët Boigny l’a bien compris et il créera en 1990 une relation privilégiée avec les ziguéhis en créant les volontaires de la sécurité (VS). Il y a la rue avant Houphouët et la rue après Houphouët.
A la mort de Don Fefal (Félix Houphouët Boigny) en 1993 le président Bédié prend la relève et conservera la relation avec les Ziguéhis jusqu’au coup d’état de 1999 mené par le général Guéi. Une liste est dressée et la chasse aux Ziguéhis commence : John Pololo en sera la première victime.

En savoir plus sur ce film